Ohh non !!! Quelle horreur !!!  je viens de voir la date de ma dernière publication qui remonte au...........30 septembre !!! Oui, oui, j'ai bien écrit SEPTEMBRE. Ca veut donc dire que je ne vous ai pas donné de nouvelles du tout de tout le mois d'octobre. Bouhouhou.....

Pour ma défense je joue les infirmières à domicile depuis 7 semaines auprès de mon petit dernier (double fracture tibia/péroné !), on est quand même parti en vacances une semaine dans la Manche pour souffler un peu et j'ai enchaîné voiture/boulot/dodo.

Pour me faire pardonner je vous fait partager une recette d'apéritif maison bien sympathique  et très conviviale. Elle n'est peut être plus trop de saison vu qu'on est en automne, mais si elle vous plaît, mettez là de côté et vous la ressortirez à la belle saison !

C'est ma copine Lyne qui m'a fait découvrir cet apéro, recette qu'elle avait eu par sa copine bretonne. Alors évidemment, tous les ingrédients étaient réunis pour que ça me plaise : apéritif#copine#Bretagne#partage#fait-maison#facile#rapide.

Ce vin de laurier est appelé également vin de palme, car on va utilisé des feuilles de laurier "haie", appelé aussi laurier palme. Si vous avez un laurier "sauce" chez vous, ou un laurier qui fleuri, ben c'est bien et c'est beau, mais ça ne marchera pas pour cette recette.

Certains d'entre vous auront la notion que le" laurier haie" peut être toxique, et ils auront raison. C'est pour cette raison que le temps de macération est assez restreint.

En clair voilà les feuilles qu'il faut utiliser :

Vin de palme

 

Les ingrédients nécessaires :

Vin de palme 2

 

1 litre de vin rouge ou rosé (j'ai opté pour la deuxième solution parce qu'on peut le boire bien frais et je trouve que ça passe mieux. Mais c'est très perso).

40 belles feuilles de laurier, tout juste cueillies.

1 verre à moutarde d'eau de fruit ( ou du calva fera l'affaire)

200 g de sucre

 

 Commencer par laver soigneusement chaque feuille. C'est la phase la plus barbante, mais ça va vite quand même !

 

Vin de palme 1

 

 

Dans un grand saladier ou faitout, mettre les feuilles, le sucre, l'alcool et recouvrir du vin.

Laisser macérer pendant 48 heures seulement. J'avoue que j'ai plusieurs fois remué ma mixture pour que tous les ingrédients s'imprègnent bien les uns des autres.

 

 

Vin de palme 3

 

 

 

Vin de palme 4

 

Au bout de 2 jours, on filtre le mélange à l''aide d'un filtre à café pour éviter les résidus et dépôts.

A l'aide d'un entonnoir, on rempli la ou les bouteilles (quitte à faire cet apéritif, j'avais pris 3 l de vin rosé).

Vin de palme 5

 

On bouche hermétiquement les bouteilles. On met une étiquette (ou pas).

 

Vin de palme 7

Vin de palme 6

 

 

Après on a le choix :

* Ou on est très impatient et on court inviter tous les voisins du quartier pour leur faire goûter notre vin de palme fait maison ("c'est-moi-qui-l'ai-fait" !!),

* Ou on est raisonnable, réfléchi, on se dit qu'on aura tout le temps de déguster tranquillou pépère notre apéritif lors d'une occasion bien particulière (mais là il faut être fort psychologiquement !)

 

Vin de palme 8

 

En tous cas, servir bien frais cet apéritif est primordial ! 

Vin de palme 9

 

Il parait qu'à ce moment là de mon article je me dois de mettre la mention "A consommer avec modération". Mais vous êtes des grands et c'est vous qui voyez  ;-) 

 

Merci à Lyne pour cette recette, ainsi qu'à son amie bretonne  !

J'avais déjà réalisé ce genre de recettes apéritives avec du vin de cerisier (ici). C'est le même principe

 

Je ne vous promets rien, mais je vais me faire violence pour vous mettre des articles avant le mois de décembre. Surtout que j'ai plusieurs idées à vous soumettre pour les fêtes de fin d'année ( j'ai du mal à me projeter comme ça !).

Allez bye !